Bannière Fuites

Comprendre et détecter les fuites de vos réseaux

Avec plus de 380 000 km de canalisations dont la moitié datant d’avant 1970, la gestion des réseaux d’assainissement constituent un enjeu primordial dans l’amélioration de la gestion de l’eau en France. D’après le dernier rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement (Onema), en France, "le renouvellement des réseaux semble être dans une dynamique de baisse" (1, page 140), -avec -6,22% de renouvellement du réseau d'assainissement collectif entre 2012 et 2013.

A la lumière de ces données, il est important d’avoir une meilleure connaissance des réseaux d’assainissement français afin de les entretenir et le cas échéant de les renouveler. Si aucune action n’est mise en œuvre, la vétusté du patrimoine affecterait dans le temps l'efficience du cycle de gestion des eaux, avec comme des conséquences très négatives telles que des fuites voire des ruptures des canalisations.

Les fuites : quelles en sont les causes ?

Toutes les canalisations sont susceptibles de fuir à un moment donné. D’après le rapport de l’Onema, « l'atteinte d'un rendement à 100 % est irréaliste » (page 96) pour une action menée à l’échelle nationale. Les causes de ces fuites d'eau dans les réseaux sont très nombreuses et variées.

Parmi elles, nous pouvons retrouver :

  • l’usure naturelle du fait de l'âge et du type de canalisations ;
  • la corrosion des canalisations causée naturellement par l'eau distribuée ainsi que par l'humidité du sol dans lequel est implantée la canalisation ;
  • les évolutions et mouvements des sols (phénomènes naturels, passage fréquent de véhicules motorisés, etc.) qui ont des conséquences sur la stabilité du sous-sol dans lequel est implantée la canalisation ;
  • une mauvaise installation des canalisations.

Détection des fuites d'eau dans les réseaux

Les fuites sont difficiles à repérer et leurs détections peuvent parfois prendre des semaines. Ainsi, selon l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea), les campagnes de recherche active des fuites sont nécessaires pour détecter au plus vite les pertes d’eau non visibles et réduire ainsi leur durée d'écoulement.

Une fois quantifiées, elles doivent être localisées grâce à diverses méthodes : mise sous pression du réseau, inspection télévisée, fumigène, etc. De la sorte, il est important de surveiller vos réseaux d’assainissement afin de limiter les conséquences matérielles voire financières.

Pour en savoir plus à ce sujet, rejoignez-nous sur la plateforme en ligne Wavin Spotlight.

Source : 1. « Panorama des services et de leur performance en 2013 », Rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement (Onema), septembre 2016.

Spotlight

Retrouvez les dernières actualités et contenus de qualité liés à l'assainissement et à la gestion des eaux pluviales.