Une régulation constante et parfaite

Un plafond à parement plâtre CD-4 été-hiver pour un plateau de bureaux

Afin d’apporter un confort constant aux salariés de son service comptabilité, une entreprise auvergnate recherchait un système unique qui chauffe les espaces de bureaux en hiver et les rafraîchisse l’été. Elle a retenu le plafond à parement plâtre CD-4 de Wavin basé sur le principe du rayonnement. Cette solution technique adaptable est très confortable. En outre, l’installation d’un Plafond à parement plâtre CD-4 de Wavin est plus simple que celle d’un plancher chauffant.

Une température bien régulée et bien répartie

Le système de raccordement des modules du plafond à parement plâtre CD-4 de Wavin applique la « méthode Tichelmann » : toutes les boucles sont équidistantes du collecteur. Le fluide étant ainsi réparti régulièrement sur l’ensemble de la surface du plafond, la température est la même dans toutes les zones.

« Le système mis au point par Wavin permet une régulation constante et parfaite, bien équilibrée en permanence. En cas de problème de condensation, il provoque l’arrêt immédiat de l’installation », témoigne Mr Cadiou, Automelec 3, qui ajoute : « J’ai travaillé sur un automate Wavin qui, grâce à un bus, étend les capacités à d’autres modules situés derrière des détecteurs de point de rosée et de petites vannes motorisées affinent de façon quasi-parfaite la régulation du chaud ou du froid. »

Facilité de pose

Les modules sont conçus sur mesure et s’adaptent à la configuration de chaque pièce. Wavin livre sur le chantier des tuyaux préparés et des modules assemblés à la longueur souhaitée. Des tubes multicouches relient les modules au collecteur en matériau composite. Les raccords et les tés étant spécifiques à ce montage, le poseur n’a besoin que d’une pince à sertir pour multicouche. Des essais à l’air et à l’eau permettent de vérifier l’installation.

« Le principe de la régulation Wavin est constant et parfait, bien équilibré en permanence. Les détecteurs de point de rosée et des petites vannes motorisées permettent d’affiner de façon quasi parfaite la régulation du chaud et du froid selon les conditions d’utilisation. »