Wavin - Clermont-Ferrand : traitement des eaux pluviales  dans une caserne
Des solutions complètes de gestion des eaux pluviales

Clermont-Ferrand : traitement des eaux pluviales dans une caserne

Début 2011, le 92ème régiment d’infanterie basé à Clermont-Ferrand  a fait construire une station de carburant, une aire de lavage, des abris pour les Véhicules blindés de combat d'infanterie) et les voiries associées. Les systèmes Wavin ont été utilisés pour créer un ensemble de réseaux d’assainissement des eaux pluviales et construire un bassin d’orage. Cet ouvrage régule et prétraite le débit de ruissellement de la zone, et conduit le rejet d’eau pluviale jusqu'au réseau existant en aval.

La solution Wavin : un bassin d’orage

Le bassin d’orage Wavin Q-Bic de 1 080 m3 qui a été installé permet :

  • De stocker une partie des eaux de ruissellement avant leur traitement puis leur restitution au milieu naturel par débit régulé (fonction volumétrique de Wavin Q-Bic) ;
  • De retenir les eaux de ruissellement de défense incendie, pour analyse avant évacuation vers le réseau pluvial ou le centre de traitement (inertie chimique du PP de Wavin Q-Bic vis-à-vis des eaux d’extinction d’incendie).

Un traitement des eaux pluviales sous contraintes

L’offre Wavin Q-Bic a répondu aux quatre points clés de la demande du maître d’œuvre :

  • permettre le contrôle visuel du niveau d’eau du fond du bassin et le passage du matériel d’inspection, d’hydrocurage et d’aspiration
  • assurer l’accessibilité à l’ensemble des rangées de modules du bassin à partir de la galerie de répartition ;
  • fournir un avis technique du CSTB validé par son certificat CSTbat en cours de validité ;
  • fournir une note de calculs vérifiant la résistance mécanique à long terme de l’ouvrage dans son environnement d’installation (compte tenu des poussées supplémentaires de la nappe phréatique proche), le plan d’exécution du bassin et le mémoire technique (Technopôle Wavin).