vendredi 23 septembre 2016

De belles surprises pour tous les plombiers grâce à Wavin !

Que feriez-vous sans plombier ? Pas grand-chose, c’est certain. Que ce soit pour une réparation à effectuer dans une habitation ou pour installer le réseau de tuyauterie d’un grand centre commercial, les plombiers sont là pour sauver la mise. Présents au quotidien afin de limiter les dégâts, ils repartent en laissant leurs clients soulagés, avec un large sourire aux lèvres malgré la dépense. Le problème est résolu ! Et en fin de compte, c’est ce qui compte.

« Si je devais revivre ma vie, je serais plombier. »
Albert Einstein

Un bon plombier vaut de l’or, surtout à l’heure actuelle avec la pénurie de plombiers qui sévit en Europe. Wavin respecte énormément ces hommes et femmes travaillant dur. Après tout, nous travaillons avec eux tout le temps et les connaissons bien. Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblait la journée d’un plombier ? Eh bien, c’est peut-être le moment de le découvrir…  

 

En voici un aperçu :

Rejoignez #MaxLePlombier

… Alors, pleins feux sur tous les plombiers et que la fête commence ! Wavin mettra en lumière leur métier, comment ils le font et pourquoi ils occupent une place essentielle dans notre activité. En résumé, ils nous aident à « Mieux connecter ». C’est pour cela que nous voulons vraiment les remercier. Comment ? Ah ! Vous devrez attendre encore un peu... Nous vous réservons quelques surprises ! Suivez notre page Facebook et tenez-vous informé, car le meilleur reste à venir.

Pour bien se mettre dans l'ambiance, nous avons remarqué que les plombiers avaient tendance à avoir un grand sens de l’humour, un truc bien à eux. Nous avons des histoires à vous raconter… bientôt, très bientôt. 

Ci-dessous, quelques citations qui vous divertiront : 

”Professionnels, abordables et nous refermons toujours la cuvette.”

” La nuit, les plombiers rêvent de tuyauterie.”

”Nous réparons ce que votre mari a bricolé”

”Nous sommes des fêlés de plomberie.” 

”Il y a eu des fuites : notre réputation n’est plus à faire”