Investir dans l’avenir de 2 000 élèves

Scholen van Morgen à Beringen – Système synthétique de gestion des eaux pluviales et usées

Les pouvoirs publics flamands vont construire, en collaboration avec AG Real Estate et BNP Paribas Fortis, 200 nouvelles écoles dans le cadre du programme Scholen van Morgen (Écoles de Demain). Ce partenariat public-privé porte sur la conception, la construction et le financement d’écoles ainsi que leur entretien pendant 30 ans. À Beringen, Scholen van Morgen rassemblera 5 écoles sur un campus de 6,5 hectares. Wavin a conçu et fourni l’ensemble du système d’évacuation des eaux pluviales et usées, notamment des bassins de rétention et d’infiltration Q-Bic certifiés BENOR. 

Campus vert

Le nouveau campus compte 11 bâtiments scolaires, dont un hall de compétitions sportives et un atelier, pour une surface totale de 27 000 m². Le campus verdoyant accueille également l’enseignement pour adultes de Beringen et plusieurs clubs sportifs. Le magnifique parc est accessible à tous les habitants de Beringen, de même que la piste cyclable et le sentier pédestre qui rejoignent directement le centre. Le projet est également une prouesse en termes de gestion de l’eau : bassins de rétention et d’infiltration et récupération de l’eau de pluie pour un usage sanitaire.

Un système d’évacuation revu et corrigé

Willem Schrooyen, Account Manager chez Wavin : " L’entrepreneur BAM Contractors nous a impliqués dans le projet. Il a constaté que les systèmes de gestion de l’eau en surface et en sous-sol n’étaient pas adaptés l’un à l’autre. Notre service d’études a combiné les concepts de l’architecte et du bureau d’études. Sur la base de leurs plans, nous avons conçu des systèmes en matière synthétique pour le transport des eaux pluviales et usées depuis le toit jusqu’au bassin voisin et aux égouts publics. "

La province de Limbourg convaincue

Wim Vandecauter, Projects & Engineering Manager chez Wavin : " Dans la mesure où l’ensemble du système d’évacuation devait être modifié, le service ‘Water en Domeinen’ de la province de Limbourg devait donner son accord. Il nous l’a donné quand il a vu que nous avions conçu un système complet conforme à ses critères. Ce concept comprend notamment deux bassins d’infiltration, un bassin de rétention et un régulateur de débit. Nos systèmes permettent, en outre, de montrer comment l’évacuation s’effectue dans toutes les conditions possibles et imaginables. "

Nous savions que les systèmes initialement prévus pour l’évacuation et l’infiltration des eaux n’allaient pas suffire. C’est pourquoi nous avons demandé à Wavin d’élaborer un système alternatif. Leurs systèmes, qui nécessitent peu d’entretien, ont déjà prouvé leur qualité dans le cadre de nos projets.
Dennis Franco , BAM Contractors

Avantages de la matière synthétique

Dennis Franco, de BAM Contractors : "En tant qu’entrepreneur, nous n’étions pas d’accord avec le système proposé. Nous devions, par exemple, enterrer des tuyaux trop gros et trop nombreux pour l’espace prévu. Nous n’étions pas non plus convaincus par le système d’infiltration envisagé. Nous n’avons eu que de bonnes expériences avec Wavin. Ils ont une vision claire de la gestion de l’eau et ils nous ont rapidement présenté un système alternatif."

Gestion de l’eau efficace

Roel Knapen, Project Manager chez BAM Contractors: "Le permis de bâtir imposait des tuyaux de 1,13 mètre de diamètre, impossibles à enfoncer à une profondeur suffisante. Il n’y avait pas non plus assez de place pour les conduites d’utilité publique. Autant de problèmes qui ne se posent pas avec le système en matière plastique de Wavin."

"Il prend moins de place, il est plus flexible et il supporte une pression plus forte. Le placement et le montage sont plus rapides ; un réel gain de temps. Les deux bassins d’infiltration de 510 m³ au total et le bassin de rétention de 290 m³ garantissent eux aussi une meilleure gestion des eaux pluviales que le système initial."